Mon taraud ne tourne pas alors que de l’air sort du moteur à air comprimé. Que faire ?

Vérifiez qu’il y ait suffisamment de pression au niveau du détendeur de pression : Pression de travail idéale : 6,5 bar, +/- 0,5 bar.
Vous pouvez faire légèrement tourner le moteur au niveau de l’outil (clé à molette / pince) et vérifier qu’il refonctionne.
Si le CREA-TAPP n’a plus été utilisé pendant un certain temps, il est possible que les lamelles du moteur à air comprimé soient collées. Versez une petite quantité de naphte (benzine brute/rectifiée) dans l’entrée d’air et vidangez le moteur en reconnectant l’air.
Attention : posez un chiffon sur le moteur à air comprimé pour vous protéger des projections de naphte.
Attention : après cette opération, les paliers et roulements seront secs, il faudra alors impérativement, verser directement l’huile spéciale pour turbines à air comprimé, dans l’entrée d’air et contrôler le niveau d’huile du réservoir auxiliaire.

 

Comment faire pour réaliser un filet supérieur à M12 ?

Nous proposons en option, des moteurs à air comprimé, avec bouton d’inversion, pour des filets jusqu’à M16.

 

Peut-on faire des trous borgnes avec le CREA-TAPP ?

Oui, mais il vous faudra utiliser un moteur à air comprimé doté de porte-outils spéciaux avec débrayage. Les porte-outils « Bilz » possèdent un limiteur de couple intégré, empêchant ainsi, la casse d’outils.

 

Le limiteur de couple du porte-outil se déclenche trop tôt. Que faire ?

Les limiteurs de couple sont réglés de manière universelle pour tous type de tarauds ou tarauds à refouler, utilisés de manière correcte (affûtage/lubrification), dans l’acier standard. Cependant, vous pouvez défaire l’attache de sécurité et augmenter ou réduire la précontrainte du ressort, à l’aide d’une clé à ergot.

 

Faut-il mettre de l’huile dans le réservoir lubrificateur ? Quelle sorte huile faut-il utiliser pour le moteur à air comprimé ?

Oui, pour maintenir une puissance maximale et une longue durée de vie, vous devez lubrifier le moteur, avec une huile spéciale pour turbines à air comprimé. Le lubrificateur du détendeur de pression doit goutter une à deux fois par minutes.

 

Le régime du moteur à air comprimé diminue en phase de marche.

Les moteurs à air comprimé consomment environ 310 l d’air à la minute. Veillez à ce que les tuyaux d’alimentation aient la bonne section.
Le principe est similaire que l’alimentation en eau : le changement de diamètre doit se faire de manière décroissante au niveau de l’appareil. Utilisez des câbles dont le diamètre intérieur est inférieur à 10 mm.

 

Le réservoir de purge se remplit régulièrement.

Le purgeur filtre uniquement l’eau de condensation. Videz le purgeur à l’aide de la vis de purge (en bas du réservoir, sur régulateur de pression de travail). Dès qu’il y a une trop grande quantité d’eau qui s’accumule dans le purgeur, vous devez contrôler votre compresseur et sa tuyauterie (= purge). Autrement, il est possible d’installer une unité de séchage à la sortie du compresseur.

 

Peut-on ajuster le régime ?

Non, les moteurs de taraudage à air comprimé sont conçus pour fonctionner à un seul régime. Les moteurs ont été conçus de manière à pouvoir également réaliser des filets de grande taille (M10 / M12). Si vous réalisez essentiellement des petits filets, contactez-nous. Nous proposons des moteurs à air comprimé mieux adaptés aux petits filets.

 

Le moteur nécessite-t-il un soin particulier pour sa conservation ?

Oui, si le moteur à air comprimé n’est pas utilisé pendant un certain temps, il doit faire l’objet d’un soin particulier pour sa conservation. Pour cela, versez quelques gouttes d’huile spéciale turbines à air comprimé dans l’entrée d’air et faites un peu tourner le moteur à la main.